Précautions à prendre avec un porte-vélo d’attelage

Parmi une large collection de porte-vélo, le type à accrocher sur la boule d’attelage s’avère le plus courant sur le marché. Il est également le plus facile à installer. Le support à vélo avec attelage se connecte simplement à votre récepteur d’attelage et est prêt à être chargé.

Les fabricants intègrent une technologie anti-balancement dans cet outil pour assurer la sécurité de tous. Tous les modèles offrent une accessibilité pratique à votre hayon arrière. Cet article vous servira de guide pour une utilisation correcte d’un porte-vélo d’attelage.

Voir notre page dédiée à la comparaison et sélection des meilleures Portes vélos attelage

Conseils d’une utilisation correcte d’un porte-vélo attelage

Fixez une boule d’attelage adaptée

Utilisation correcte d’un porte-vélo - 2Si vous n’avez pas d’attelage sur votre véhicule, ce qui est souvent le cas, vous pouvez généralement installer un attelage de rechange dans un magasin tel qu’un concessionnaire en seulement quelques heures.

Pour des mesures de sécurité, la dimension de la boule d’attelage doit être conforme au système d’accrochage de votre porte-vélo.

Pour une utilisation correcte d’un porte-vélo d’attelage, équipez votre véhicule d’un attelage de récepteur de 45, 50 ou 60 mm de diamètre. Une fois que vous êtes sûr de la bonne taille de la boule d’attelage de votre voiture, il convient de placer le porte-vélo.

Nous recommandons fortement que votre support à vélo comporte des boulons filetés à connecter au récepteur, au lieu d’une simple goupille non filetée. Un vissage est nécessaire afin de garantir la stabilité du support. Votre porte-vélo d’attelage ne devrait pas se détacher de votre voiture quelles que soient les conditions de la route.

Empêchez les roues de tourner

Afin de rouler tranquillement, la gestion de l’aérodynamisme devrait être votre priorité. Pour une utilisation correcte d’un porte-vélo d’attelage, la vitesse de votre véhicule risque de diminuer si les roues des vélos tournent au cours de votre déplacement.

Vous devez alors faire en sorte que les roues restent immobiles sur votre porte-vélo d’attelage. Avec les supports de plate-forme, les pneus de vélo doivent se reposer dans un plateau semblable à une galerie de toit vertical. Autrement, assurez-vous d’attacher correctement les pneus avec des sangles en caoutchouc ou en velcro.

Des réflecteurs de roues seraient la meilleure solution si vous voulez à la fois bloquer les roues et ajouter un système lumineux lors des voyages pendant la nuit. De cette manière, le véhicule qui vous suit pourra gérer une distance de sécurité considérable.

Respectez la capacité de charge maximale

Utilisation correcte d’un porte-vélo - 3Malgré ses structures métallisées, un porte-vélo d’attelage peut se détériorer à tout moment si vous la chargez des vélos plus lourds que prévus.

Pour une utilisation correcte d’un porte-vélo d’attelage, vous devez vous informer des poids respectifs de vos vélos au sein de votre fournisseur avant de les attacher sur le porte-vélo.

Ce support s’adapte généralement à un poids maximal de 40 à 60 kg, ce qui varie selon le modèle. Pour les passionnés des vélos électriques lourds, choisissez un porte-vélo très résistant.

Compensez la visibilité des feux arrière

Un porte-vélo d’attelage peut compromettre la visibilité des feux arrière. La plaque d’immatriculation risque également d’être caché. Reliez les systèmes électriques de votre porte-vélo à la boule d’attelage à l’aide d’une prise qui se trouve en dessous de celle-ci.

L’intervention d’un électricien s’avère nécessaire si vous avez du mal à trouver le branchement ou à ajuster certains détails. Il convient également d’afficher une plaque d’immatriculation sur le bas du porte-vélo.