Coup de projecteur sur le porte-vélo de toit

À l’heure actuelle, il est bel et bien possible de pratiquer ses activités physiques et sportives préférées durant les vacances, car il est désormais possible d’y emmener son vélo grâce aux porte-vélos qui inondent le marché. À ce propos, de nombreuses options s’offrent aux cyclistes. Mais le mieux serait de choisir un porte-vélo de toit. Tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif dans le présent article !

Porte-vélo de toit : petit préambule

PORTE VELO BARRE DE TOIT

Que ce soit pour les véritables professionnels du pédalage ou pour les simples passionnés du cyclisme, le porte-vélo de toit peut être un allié incontournable de voyage pour le transport de leur vélo. Il s’agit d’une version plus ancienne et plus répandue de l’équipement de son genre. Il se monte sur les barres de toit de n’importe quel véhicule.

Combien de vélos peut-on transporter avec un porte-vélo de toit ?

À condition de disposer d’un toit de larges dimensions, les cyclistes sont à même d’emmener plusieurs vélos avec le porte-vélo de toit. Cependant, bien que la charge maximale de ce dernier permette de porter plusieurs bicyclettes, il est recommandé de limiter le nombre à quatre par mesure de sécurité.

Comment bien choisir son porte-vélo de toit ?

Le porte-vélo de toit se décline en plusieurs modèles. De ce fait, la sélection peut devenir rapidement un casse-tête pour l’acheteur. Pour y voir plus clair et faire le bon choix, voici quelques critères à prendre en compte.

A priori, cet équipement doit être choisi en fonction des dimensions du toit du véhicule. Ensuite, il est important de bien vérifier la capacité porteuse d’un tel dispositif suivant les besoins, c’est-à-dire le nombre de vélos à transporter.

En dernier lieu, et non pas des moindres, il importe de prendre en considération la réputation du fabricant afin d’obtenir un porte-vélo fiable et sécurisant.

Guide d’installation d’un porte-vélo de toit

D’emblée, il convient de noter que le porte-vélo de toit ne peut être utilisé que sur les voitures équipées d’une barre de toit. Il est cependant possible d’acquérir cette dernière en supplément pourvu que la caisse en question puisse la prendre en charge.

Pour bien installer un porte-vélo de toit sur la voiture, il faudra donc prendre le temps de lire les instructions et les précautions d’emploi fournies par le fabricant. Il est judicieux de porter son attention sur les spécificités du produit, car un seul boulon mal serré, c’est un accident assuré.

Il est à noter que le montage d ‘un porte-vélo de toit peut se faire plus rapidement et sans l’aide d’un professionnel à condition d’être prudent.

Quels sont les points forts d’un porte-vélo de toit ?

porte-vélo

L’un des avantages incontournables d’un porte-vélo de toit est le fait que celui-ci ne bloque ni la visibilité de plaque d’immatriculation ni l’accès au coffre. Mieux, celui-ci apporte un confort indéniable dans la conduite.

En outre, avec un porte-vélo de toit, les deux-roues ne seront en aucun cas en contact avec la carrosserie de voiture. De ce fait, les utilisateurs n’ont aucune raison de s’inquiéter pour ce qui est de l’endommagement de peinture ou des vélos.

Quels sont les points faibles de ce modèle de porte-vélo ?

Malgré ses nombreux avantages, il faut savoir que le porte-vélo de toit présenta aussi des points faibles. En effet, ce modèle de porte-vélo ajoute une hauteur conséquente au véhicule. De ce fait, la voiture ne pourra pas passer dans les parkings souterrains ou sur les voies à hauteur réglementée.

Par la même occasion, la prise au vent sera notable et donc la consommation en carburant augmentera à cause de la diminution de l’aérodynamisme. Par ailleurs, le chargement et le déchargement des bicyclettes s’avéreront plus ou moins difficiles avec ce modèle.

Porte-vélo de toit : les précautions de sécurité

Pour voyager en toute tranquillité, les utilisateurs sont tenus de respecter un certain nombre de mesures de sécurité. En premier lieu, pour la sécurité des vélos et des autres usagers de la route, il est judicieux d’attacher correctement les vélos avant de partir.

En deuxième lieu, la charge porteuse du porte-vélo doit être respectée. Il en va de même pour le poids toléré par le toit. En outre, un arrêt fréquent est nécessaire pour vérifier la bonne tenue du porte-vélo, la tension des sangles ainsi que le serrage de divers boulons et vis.

Où acheter son porte-vélo de toit ?

Les utilisateurs pourront commander leur porte-vélo de toit sur les sites de vente en ligne. Dans ce cas précis, les commerçants de renom sont à privilégier. Sur Amazon par exemple, les acquéreurs ont accès à un large choix où ils pourront décider en fonction de leur budget et de leur goût.

D’ailleurs, les notes laissées par les utilisateurs pourront être d’une grande utilité. Mais si le temps le permet, il n’y a rien de mieux que de découvrir par ses propres yeux le porte-vélo avant d’acheter. À ce propos, les investisseurs peuvent se rendre sur les magasins physiques. Mais une fois de plus, il faut privilégier les enseignes de bonnes réputations.

Pour en savoir plus, notre comparatif du meilleur porte vélo attelage.
Mais aussi tout savoir sur le porte vélo attelage 4 vélos et le porte vélo attelage Thule.